Taumata Arowai sollicite des commentaires sur les nouvelles directives sur l’eau potable

Taumata Arowai sollicite des commentaires sur les nouvelles directives sur l’eau potable

janvier 16, 2022 0 Par brandon


Le nouveau régulateur des services d’eau pour Aotearoa Nouvelle-Zélande, Taumata Arowai, consulte sur les nouvelles normes d’eau potable proposées, les règles d’assurance qualité, les valeurs esthétiques, les solutions acceptables pour l’approvisionnement en eau des toits, l’approvisionnement en eau de source et de forage et l’approvisionnement en eau agricole rurale, et l’environnement du réseau Mesures de performance.

Ces documents guideront la façon dont l’eau potable est fournie aux gens partout au pays et contribueront à assurer sa salubrité.
Taumata Arowai a commencé son rôle de régulateur le 15 novembre 2021, remplaçant l’ancien régulateur de l’eau potable, le ministère de la Santé, en vertu de la loi de 2021 sur les services d’eau.

La nouvelle entité de la Couronne a des fonctions liées à l’eau potable, aux eaux usées et aux eaux pluviales. Cependant, il commencera par se concentrer sur la réglementation des services d’eau potable pour aider à garantir une eau potable sûre et suffisante à travers Aotearoa.

Le directeur général Bill Bayfield a déclaré que cela inclut d’agir lorsqu’un fournisseur d’eau potable ne remplit pas ses obligations, en particulier lorsque l’eau potable présente un risque grave pour la santé publique.

« Tout le monde à Aotearoa devrait avoir un accès fiable à de l’eau potable tous les jours, où qu’il vive. Ce n’est pas le cas actuellement », a déclaré M. Bayfield.

« Pour les fournisseurs d’eau potable, nous gardons nos messages simples. Vous avez le devoir de vous assurer que l’eau potable que vous fournissez est salubre », a déclaré M. Bayfield.

M. Bayfield a déclaré que le nouveau régulateur de l’eau potable adoptera une approche progressive, en mettant l’accent au cours de la première année sur la transition des fournisseurs précédemment enregistrés auprès du ministère de la Santé.

« Cela signifie que Taumata Arowai s’occupe d’abord de l’enregistrement et de la réglementation des accords d’approvisionnement en eau les plus complexes du pays et des approvisionnements qui représentent le plus grand risque. La plupart d’entre eux sont actuellement gérés par des organismes locaux.

En vertu de la nouvelle législation, les fournisseurs précédemment non enregistrés auront jusqu’à quatre ans pour enregistrer leur fourniture (novembre 2025) et jusqu’à sept ans pour se conformer aux nouvelles normes et règles (novembre 2028). Les nouveaux fournisseurs d’eau potable qui commencent à fonctionner après le 15 novembre 2021 doivent se conformer dès le départ à la loi sur les services d’eau 2021.

«Nous allons aborder cela de manière pragmatique en fonction de l’échelle, de la complexité et du risque des différents approvisionnements en eau. Il est cependant important de se rappeler qu’en tant qu’organisme de réglementation, nous serons tenus de tenir les fournisseurs responsables lorsqu’ils ne respectent pas leurs obligations légales envers leurs communautés », a déclaré M. Bayfield.

Les documents proposés inclus dans cette consultation concernent le rôle réglementaire de Taumata Arowai en vertu de la loi de 2021 sur les services d’eau. Ils sont destinés aux fournisseurs d’eau potable et contiennent un contenu technique qui guidera la manière dont l’eau potable est fournie en toute sécurité aux habitants d’Aotearoa.

M. Bayfield a déclaré que les documents ont été élaborés en collaboration avec des groupes de référence sectoriels de divers types d’approvisionnement en eau potable et des groupes représentatifs de tout Aotearoa, ainsi que des experts internationaux.

« Nous voulons nous assurer que le cadre réglementaire est adapté aux divers besoins des divers fournisseurs d’eau. Votre point de vue est important pour nous et nous vous encourageons à vous exprimer », a déclaré M. Bayfield.

La consultation commence aujourd’hui et se poursuivra jusqu’au 28 mars. Les commentaires seront utilisés pour affiner les nouvelles normes d’eau potable proposées, les règles d’assurance qualité, les valeurs esthétiques, les solutions acceptables pour l’approvisionnement en eau des toits, l’approvisionnement en eau de source et de forage et l’approvisionnement en eau agricole rurale, et les mesures de performance environnementale du réseau, avant qu’elles ne soient finalisées et mis en œuvre plus tard en 2022.

Les documents de consultation et les formulaires de soumission sont disponibles sur notre site Web : www.te-puna-korero.taumataarowai.govt.nz

Remarques:

Taumata Arowai est une entité de la Couronne créée en vertu de la loi de 2020 sur la réglementation des services d’eau Taumata Arowai.

La création de Taumata Arowai en tant qu’organisme de réglementation indépendant pour l’eau potable et la nouvelle législation sous la forme de la loi de 2021 sur les services d’eau (remplaçant la partie 2A de la loi de 1956 sur la santé) font partie intégrante du programme de réforme des trois eaux du gouvernement.

Taumata Arowai ne fait pas partie du programme de réforme des trois eaux visant à créer de nouvelles entités publiques de l’eau. Notre rôle est de réglementer plutôt que de déterminer les changements futurs dans la prestation des services d’eau.

© Scoop Media



Source