Une entreprise de toiture de Pelham condamnée à une amende à la suite du décès d’un mineur sur le chantier – Shelby County Reporter

Une entreprise de toiture de Pelham condamnée à une amende à la suite du décès d’un mineur sur le chantier – Shelby County Reporter

janvier 18, 2022 0 Par brandon


DES RAPPORTS DU PERSONNEL

MONTGOMERY – Le ministère du Travail de l’Alabama a infligé des amendes d’un montant de 15 000 $ à Apex Roofing and Restoration of Pelham pour des violations qui ont contribué à la mort d’un mineur de 15 ans l’été dernier.

Apex Roofing and Restoration est accusé d’avoir enfreint les dispositions suivantes de la loi sur le travail des enfants de l’Alabama :

  • Professions interdites -Moins de 18 ans. Aucune personne de moins de 18 ans ne doit être employée ou autorisée à travailler dans l’une des professions, postes ou lieux suivants… Dans toute opération de toiture, d’échafaudage ou de sablage (une violation à 5 000 $) .
  • Professions interdites – Moins de 16 ans : dans tout travail dans ou autour d’un laminoir, d’un atelier d’usinage ou d’un établissement de fabrication qui est dangereux ou dangereux pour la santé, l’intégrité physique ou la vie (une infraction à 5 000 $ ); réparer, peindre ou nettoyer des bâtiments ou des structures tout en travaillant au sommet d’échelles, d’ascenseurs ou d’échafaudages dépassant une hauteur de 6 pieds (une infraction à 5 000 $).

Le 1er juillet 2019, la Division de la lutte contre le travail des enfants a été informée d’un décès impliquant un mineur dans des opérations de toiture dirigées par Apex Roofing and Restoration sur un projet à Cullman.

L’enfant mineur effectuait des travaux sur un toit lorsqu’il est tombé d’environ 50 pieds sur un sol en béton en dessous. L’enfant mineur est décédé des suites de ses blessures.

Une enquête conjointe avec le département américain du Travail et l’OSHA a déterminé qu’aucun équipement de sécurité n’était utilisé par l’équipage sur le toit de l’accident.

« Nous voulons qu’il soit clair que l’Alabama ne tolérera pas les violations du lieu de travail concernant les travailleurs mineurs », a déclaré le secrétaire au Travail Fitzgerald Washington. «Ce sont les amendes maximales autorisées par la loi de l’État. Ce qui est arrivé à cet enfant n’était pas seulement une tragédie, mais tout à fait évitable. Nous continuons à partager nos condoléances avec la famille de la victime.

« A aucun moment, une personne de moins de 18 ans ne doit travailler sur un toit », a déclaré Robin Wilburn, superviseur du travail des enfants. « La loi est très claire, et cet employeur était en violation directe. »

L’employeur a la possibilité de contester les sanctions en déposant une objection écrite auprès du ministère du Travail de l’Alabama dans les 30 jours.

Huit adolescents sont morts dans des occupations interdites depuis 2000.



Source